Bio

Je suis devenu chercheur « in-terre-dépendant », auteur et conférencier.

J’ai une formation plutôt académique (agronome tropical de Gembloux Agro-Bio Tech 2002 et Docteur en sciences de l’Université libre de Bruxelles 2008). Pendant ces années de recherche, j’ai travaillé sur le comportement et l’écologie des fourmis, d’abord en Guyane française, puis à Bruxelles. C’est l’origine de ma passion pour les mécanismes de l’entraide.

En 2008, j’ai quitté le monde universitaire. Depuis, j’ai consacré l’essentiel de mon temps à la transition, le plus grand défi de notre génération. Cela s’est traduit par quatre années d’éducation populaire (au sein de l’association Barricade à Liège). On y a développé des animations et surtout un pôle de recherches et d’analyses autour des thèmes de la transition, l’économie sociale et solidaire, l’imaginaire de gauche, et les féminismes. Tous nos écrits sont disponibles gratuitement sur le site (en Belgique, l’éducation populaire est financée par l’Etat).

Depuis 2010, j’écris des articles dans divers médias, et régulièrement pour le très bon bimestriel écologiste, Imagine Demain le Monde.

Je co-anime aussi, avec l’équipe de Terr’éveille, des ateliers de « Travail-qui-relie » (the Work that reconnects), une méthodologie créée par Joanna Macy destinée à refaire du lien entre les humains et avec les « autres qu’humains ».

Aujourd’hui indépendant, j’écris des articles et des livres en collaboration avec un dense réseau de chercheurs, je donne des conférences et des formations, et je participe à la construction de l’autonomie de notre lieu de vie, ainsi qu’au tissage des « réseaux des temps difficiles ». Tout cela définit grossièrement ce que nous avons appelé avec Gauthier Chapelle et Raphaël Stevens, un chercheur in-terre-dépendant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo (c) Vanessa Chambard

5 thoughts on “Bio

  1. Ping : L’effondrement |

  2. Ping : Ceux qui Sèment .. Et + , Bien + ..

  3. Isabelle Rio Journaliste

    Bonjour Pablo Servigne. Je ne vous connaissais pas. Je viens de rester bloquée dans ma voiture pour ne rien manquer de votre « journée particulière » sur France Inter ce dimanche 23 septembre 2018. Ce que vous êtes et ce que vous dîtes fait un bien fou. Vous êtes désormais dans mon panthéon d’êtres de référence. Merci à vous d’être ce que vous êtes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s